Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2013

L'expérience constructive de révolution sociale

cltitre.jpg
Projet d'exposé sur l'expérience constructive de révolution sociale (Pierre Méric - 2002)

j'ai effectué un premier tri des documents intéressants et en même temps une analyse de ce qui peut nous intéresser et nous concerner directement - "nous"... c'est-à-dire animateurs, responsables, créateurs d'associations (ou autres formes d'actions) laïques, non-dépendantes ni pré-fabriquées de et par les divers pouvoirs politiques, aux objectifs d'émancipation sociale par tous moyens humains, économiques, solidaires et universels.

Les lignes-forces de ce tri que je compte mettre le plus clairement et brièvement possible en évidence... seront utiles pour comprendre le phénomène mais ne se substitueront pas en quantité au contenu même des expériences.

Il y a en gros :

1 - volonté et utopie mise en oeuvre par les êtres humains au fil de l'Histoire, liant économie, fraternité, liberté, beauté de l'existence, solidarité, émancipation, création et Paix... sous diverses formes s'entremêlant le plus souvent : Mir, communauté, conseil ouvrier, coopérative (de production et/ou de consommation), collectivisation, entraide, mutuellisme, Bourse du Travail, Commune Libre, Autogestion,, Révolution Sociale et Société Fédéraliste.... (*) voir sommaire !

2 - l'expression en continu de ces expériences par la création de mouvements sous forme de Partis et de Syndicats...

3 - des POUVOIRS se réclamant ou provenant souvent des deux points qui précèdent

En transversal :

- des philosophies et théories contradictoires provenant de ces expériences, avec pour but parfois de les développer, souvent de se les approprier à des fins politiques de pouvoir.

- le mensonge marxiste/stalinien s'appuyant sur un "scientisme" prétenduement scientifique et qui DEVAIT déboucher sur la grande secte totalitaire du STALINISME - et pourtant les hommes eux-mêmes communistes, trotzkystes, luxembourgistes... qui à divers moments se sont réellement battus pour le Mouvement Ouvrier, contre le fascisme, contre le Stalinisme.. contre le libéralisme, le capitalisme, la colonisation jusque dans sa forme actuelle (yanquee)..

- dans ce mensonge une vieille litanie prétend qu'avant 17/1920 il y avait le socialisme utopique et qu'ensuite il n'y avait plus que leur "Communisme" pour représenter la classe ouvrière... et çà a pas mal fonctionné avec un contre-impérialisme confondant l'émancipation sociale à leur prise du Pouvoir politique puis confiscation de la Liberté révolutionnaire et planification de l'économie exactement contraire aux expériences sociales et solidaires qui nous concernent et qui ont continué de sé délevelopper malgré eux.

- ambiguité des marxixtes anti-staliniens : d'un côté Trotzky balaye Cronstadt et l'Ukraine - d'un autre les Poumistes d'Espagne et Luxembourgistes d'Allemagne se dévouent et se font étriper (souvent par les marxistes de Pouvoir) dans leur combat pour la Révolution Sociale et contre Franco et le fascisme.

COMPARAISONS :

- les "Verts" - parti politique apprenti-gouvernant, ne représentent pas toutes les initiatives liées à l'écologie, l'environnement, le développement durable et solidaire...

- les "rouges" - ne représentent pas les expériences de révolution sociale

- les "Frères ennemis" d'Espagne (voir "Mythe de la Croisade de Franco") - le Franquisme et le "Communisme" se justifiant réciproquement l'un par la dénonciation de l'autre - alors qu'ils ont eu surtout en 1937-39 pour réalité commune d'être les ennemis de la Révolution espagnole.

- Réveil d'un syndicalisme chrétien alors que sauf exceptions la (les ) religion(s) sont d'essence liées aux pouvoirs d'oppression, d'obscurantisme et au charlatanisme de la culture et de l'histoire humaine. Découverte de la SOLIDARITE par les représentants de commerce de la CHARITE.

CONCLUSION : - sans guerre, sans prise de Pouvoir, tout en développant le rôle de nos associations en PARTENARIAT avec les démocraties et républiques authentiques, incitées du fait-même de l'existence concrète de notre activité solidaire.. à perfectionner leur fonctionnement démocratique en continu dans la direction d'une société émancipée... nous pouvons mettre à profit les expériences constructives et solidaires, n'en tirant que ceux qui provient des gens eux-mêmes et des mouvements organisés qui en furent issus sans se les approprier, jouant un rôle essentiel de CATALYSEUR.

Documents en ma possession à utiliser pour l'intervention à ce sujet (ou plus si ...) :

SYNDICALISME REVOLUTIONNAIRE :

- R. Brécy - La Grève Générale en France

- Fernand Pelloutier et les Bourses du Travail

- Pierre BESNARD - Le Monde Nouveau

- Pierre BANCE - les fondateurs de la CGT à l'épreuve du droit

PROBLEMES DE POUVOIR ET D'AUTOGESTION

- Marx/Engels - Manifeste du Parti Communiste

- Ida Mett - La Commune de Cronstadt

- Groupe Noir et Rouge - Autogestion, Etat, Révolution

- Burnet Bolloten - La Revolucion Espanola (aussi pour collectivisations)

- E. MANDEL - Contrôle ouvrier, Conseils Ouvriers, Autogestion

- Carlos M. RAMA - La Crise espanole au 20° Siècle (aussi pour collectivisations)

- Nestor Makhno - La Révolution Russe en Ukraine (mars 17 - Avril 18)

- La Révolution Inconnue - Voline

- M. Brinton (Groupe Solidarity) - les bolchéviks et le contrôle ouvrier 17-21 (l'état et la contre-révolution)

- Bakounine - Dieu et l'Etat

- Daniel Guérin - pour les Collectivisations en Espagne

COLLECTIVISATIONS/UTOPIES REALISEES/COMMUNAUTES/COOPERATIVES...

- Collectivisations 1936-39 - L'Oeuvre Constructive de la Révolution espagnole

- Anarchisme et Non-Violence : LE LIVING THEATRE

- la Véritable Révolution Sociale : S. Faure, Victor Méric, Voline...)

- Jean Bancal - PROUDHON - Pluralisme et Autogestion

- Daniel Chauvey - Autogestion (préfacé par Edmond Maire)

- R. Dinello/P. Méric - 1972 - Théorie et Pratique de la Vie en Communauté

- "Commune Libre" - N° Janvier 73 - P. Méric/A. Boulègue ; de l'Autogestion à la Révolution

- E. SARBONI - Perpignan 1993 - Des Communautés Libertaires de 1968 à 1978 dans le Sud-Ouest (avec ma coopération substantielle...)

Cette liste est bien évidemment incomplète mais me permet de RACONTER l'histoire de l'expérience ouvrière et sociale correspondant au point 1 de la page qui précède.

Comme dit la chanson : "Tout çà n'empêche pas Nicolas que la Commune n'est pas morte !"

Sommaire du point 1 - Expériences profondes de la solidarité ouvrière ET paysanne -

Mir = Paix et village communautaire en Russie/Ukraine, "tribus" indiennes...

communautés et pas sectes ... "colonies" en Europe, en Amérique du Sud et du Nord fin 19° siècle, NOUS autour de Mai 68, groupes révolutionnaires, guerrillas,...

conseil ouvrier = en périodes violentes Allemagne, Italie, Russie 1921, Hongrie 56,...

coopératives (de production et/ou de consommation) ouvrières puis récupérées par le système, "expériences" des kibboutz ou de l'agriculture FNSEA en France

collectivisations, fin du moyen-âge et Renaissance en Espagne, Italie, Bavière.. puis 36 Espagne,

entraide, mutuellisme, Bourse du Travail,...oeuvre mutualiste, éducative, étude et résistance... soutien à création d'activités... ayant contribué à la création du Syndicalisme, puis récupérées par les "grèves" politiques et alimentaires, puis par la création de la Sécu (maintien du MutuAlisme)

Commune Libre = Communes Révolutionnaires 1871 - 1921 - Espagne... Sud-Ouest 1970,

Autogestion = 1936 en France - 46 sous l'effet Combat "de la Résistance à la Révolution" Marseille Les aciéries du Nord les GSED..., venant des Etats en Yougoslavie et en Algérie, idée récupérée brièvement après Mai 68! (CFDT et autres "gauchistes" ...)

A voir - les phénomènes récents de ces 30 dernières années ; le social non-gouvernemental

Les commentaires sont fermés.